Mettre à jour votre pays/région de livraison et devise par défaut Update your delivery country/region and default currency

Définissez le pays/régions dans lequel vous souhaitez faire livrer vos achats

Set the country/region where you wish your order shipped to

Définissez la langue dans laquelle vous souhaitez naviguer sur le site

Set the language that you wish to use on this site

Récupérez votre mot de passe

Vous allez recevoir un e-mail comportant
un lien pour rénitialiser votre mot de passe.

Saisissez une adresse éléectronique correcte (nom@mail.com, par exemple).
Saisissez une adresse électronique correcte (nom@gmail.com, par exemple).
Surveillez votre boîte de réception

Un e-mail vient de vous être envoyé !

Vous n'avez pas reçu l'e-mail ?

  • 1. Vérifiez dans vos courriers indésirables
  • 2. Vérifiez vos informations
  • 3. Êtes-vous sûre d'avoir créé un compte ? Créez votre compte
Printemps.com
se refait une beauté
About Hot Culture Style Socio Arts Printemps loves
magazine  /  hot culture

Bientôt une exposition sur les « divas » du monde arabe

Photo : Kofler. Portrait de groupe, membres de l'Union Féministe fondée par Hoda Chaaraoui. Circa 1950. Beyrouth, Fondation Arabe pour l'Image, collection Busseina Saleh Younes © The Arab Image Foundation

Cet hiver, l'Institut du monde arabe (IMA), à Paris, présentera une exposition célébrant les artistes issues du monde arabe les plus iconiques du XXe siècle. Actrices ou chanteuses, ces figures émancipatrices ont contribué à révolutionner en profondeur les mentalités de leur époque.

À l'orée des années 1920, alors que l'Europe traverse ses Années folles, les capitales du monde arabe vivent aussi dans une joyeuse effervescence artistique et intellectuelle. Les « divas » attirent alors tous les regards. Figures emblématiques de cette nouvelle société des arts, elles incarnent une nouvelle image de la femme : indépendante, belle et puissante. Entre 1940 et 1970, Le Caire résonne ainsi des voix sublimes d'Oum Kalthoum, Warda al-Jazairia, Fayrouz et Asmahan. de cette nouvelle société des arts, elles incarnent une nouvelle image de la femme : indépendante, belle et puissante. Entre 1940 et 1970, Le Caire résonne ainsi des voix sublimes d'Oum Kalthoum, Warda al-Jazairia, Fayrouz et Asmahan.

Au cinéma, Nilwood et le succès des comédies musicales égyptiennes consacrent quant à eux des actrices telles que Leila Mourad, Samia Gamal, Sabah, Tahia Carioca, Hind Rostom ou encore Dalida, qui deviendra bientôt l'une des artistes emblématiques de la scène musicale française et dont les Paroles, paroles continuent de résonner dans l'Hexagone près de 50 ans après la sortie de cet entêtant refrain. Leurs noms ne vous sont peut-être pas tous familiers, pourtant, chacune de ces femmes a marqué l'histoire culturelle des sociétés arabes du XXe siècle. Adulées du Caire à Beyrouth, du Maghreb à Paris, leurs parcours ont accompagné les grandes mutations du monde arabe et leur œuvre continue de constituer une source d'inspiration intarissable pour les nouvelles générations d'artistes.

Pionnières et féministes, symboles d'émancipation et d'empowerment, les « divas » ont en effet lutté pour leur droit et leur reconnaissance, tout en rejoignant les luttes anticoloniales pour l'indépendance de leurs pays. En les mettant à l'honneur, cette exposition leur rend enfin hommage.

« Divas. D'Oum Kalthoum à Dalida », du 27 janvier 2021 au 25 juillet 2021 à l'Institut du monde arabe

Bienvenue sur Printemps.com, votre pays de connexion est : France et votre langue est : Français.