Mettre à jour votre pays/région de livraison et devise par défaut

Définissez le pays/régions dans lequel vous souhaitez faire livrer vos achats

Définissez le pays / la région dans lequel / laquelle vous souhaitez naviguer sur le site

Récupérez votre mot de passe

Vous allez recevoir un e-mail comportant
un lien pour rénitialiser votre mot de passe.

Saisissez une adresse éléectronique correcte (nom@mail.com, par exemple).
Saisissez une adresse électronique correcte (nom@gmail.com, par exemple).
Surveillez votre boîte de réception

Un e-mail vient de vous être envoyé !

Vous n'avez pas reçu l'e-mail ?

  • 1. Vérifiez dans vos courriers indésirables
  • 2. Vérifiez vos informations
  • 3. Êtes-vous sûre d'avoir créé un compte ? Créez votre compte
Printemps.com
se refait une beauté
About Hot Culture Style Socio Arts Printemps loves
magazine  /  hot culture

Le « breathwork », la technique de respiration pour surmonter ses blocages émotionnels

Après avoir pris son essor aux États-Unis, cette pratique a débarqué en France grâce à la coach américaine Susan Oubari. Il permet d'atteindre un état de conscience modifié et libérateur.

La méthode du « breathwork » consiste à fermer les yeux, poser une main sur son ventre et l'autre sur sa poitrine, inspirer par la bouche en gonflant son ventre, puis reprendre une inspiration en gonflant sa poitrine, avant de tout relâcher. Il faut ensuite recommencer l'opération plusieurs fois. Le corps se met alors progressivement en hyperventilation, un dérèglement habituellement provoqué par le stress.

Si les premiers effets, comme la bouche sèche, la tête qui tourne et les picotements dans les bras et les jambes sont inconfortables, les vertus de cette technique de respiration sont cependant nombreuses. Elle permet de se confronter à son anxiété pour mieux la maîtriser, de libérer ses émotions et de clarifier son esprit. L'explication : en oxygénant le cerveau, on libère des endorphines vers les glandes endocrines qui mettent la partie frontale (intellectuelle) du cerveau en veille. S'ensuit une perte de la notion du temps et une circulation plus libre de l'énergie qui remue les sentiments enfouis.

Ce travail sur le souffle a été inventé dans les années 1960 par Leonard Orr, un chercheur new-yorkais du courant New Age. Le psychiatre Stanislav Grof se l'approprie ensuite, après avoir réalisé que les effets de la respiration dite « holotropique » (euphorie, état de conscience modifié, transe) permettent de libérer les blocages émotionnels. Il est cependant recommandé de ne pas pratiquer la méthode seul·e, et elle est par ailleurs déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes atteintes de maladies mentales comme la schizophrénie, ou encore à celles souffrant de problèmes cardiaques.

Déjà bien implanté aux États-Unis, le « breathwork » se diffuse depuis quelques mois en France grâce à Susan Oubari. Cette Américaine formée à Los Angeles avant de s'installer à Paris s'est fait connaître pendant le confinement grâce à ses lives diffusés sur son compte Instagram. Avec sa formation « Breathe in Paris », elle dispense des séances individuelles dans son studio situé à Saint-Germain-des-Prés, dans la capitale, ou par Zoom, tandis que des cours de groupes sont donnés au Centre Élément, à l'Église Américaine de Paris ou encore à L'Usine Saint-Lazare.

Bienvenue sur Printemps.com, votre pays de connexion est : France et votre langue est : Français.